Juillet à septembre 2013

Dimanche 28 juillet: « Une journée dans le Hageland : Diest et Zoutleeuw »

Blotties dans de paisibles bocages, des petites villes d’une authenticité charmante témoignent d’un passé très ancien. Nous irons à leur découverte.

Le matin, nous nous promènerons dans la vieille cité de Diest, apanage des Orange-Nassau, et visiterons entre autres le Musée situé sous l’hôtel de ville, la Warande, et l’un des béguinages le mieux conservé de nos régions.
A midi, temps libre afin de nous sustenter d’un léger repas dans l’une des nombreuses auberges locales: Diest se targuait de compter plus de vingt brasseries à l’aube du siècle dernier !

L’après-midi, nous emprunterons de petites routes provinciales pour nous rendre à Zoutleeuw (Léau). Sur la route de Bruges à Cologne, c’était une des 7 villes libres du duché de Brabant, un petit port sur la Gette, enrichie grâce à l’industrie drapière aujourd’hui, une petite ville de 8000 habitants, où les vestiges d’un passé ancien charment le promeneur de passage.
Laissez-vous surprendre par ce site, où le temps semble s’être arrêté … au 15e siècle ? Ou plutôt au 16e siècle !

En pratique : la journée s’articule autour de promenades pédestres, mais reliées par des trajets en voiture, que Via Belgica a.s.b.l. n’est pas en mesure d’assurer. Dès lors, les participants à ces visites sont priés de prévoir leur propre moyen de locomotion.

Rendez-vous à Diest, Grote Markt à 10h30 & à Zoutleeuw (Léau), Grote Markt à ..h.. .

Il est possible d’arriver à Diest en train :
Bruxelles central 8h40 – Hasselt 9h59 – Départ Hasselt 10h10 et arrivée gare de Diest 10h23

Prix : membres 10 € non-membres 14 €
Entrée musée Diest : 4 € ou 2 € pour les 65 +

Dimanche 25 août 2013: « Mons : entre passé, présent et futur »

Ville enracinée dans son histoire (qui remonte au moins au 7ème siècle), Mons risquait de s’enfoncer dans une lente mais sûre torpeur, comme de nombreuses petites villes de province. C’était sans compter sur la farouche vision moderniste des autorités communales qui veillent à conserver à Mons son titre de capitale culturelle de la Wallonie et à la doter d’infrastructures modernes.

La balade que nous vous proposons confrontera les édifices anciens, souvent protégés et restaurés (Tour Valenciennoise, ancienne caserne des pompiers, église des Visitandines, etc. et les réalisations contemporaines, souvent surprenantes (BAM, Théâtre du Manège) exécutées avec plus ou moins de succès selon les goûts, ainsi que les projets prévus dans la perspective de Mons 2015, capitale européenne de la Culture.

Cette balade fait suite et complète la visite du 21 avril 2013 et se concentre sur les quartiers qui n’ont pas pu être abordés lors de la première balade.

Rendez-vous : devant l’Hôtel de ville (grand-Place) à 14H00
Durée : 1H30-2H00
Prix : 5 € pour les membres ou 7 € pour les non-membres
Remarque : en raison des rues pavées, de bonnes chaussures sont recommandées.

Samedi 21 septembre : « Gembloux : Guerres et Paix ! »

La bataille de Gembloux: une “victoire méconnue”? – 1ère partie de la visite le matin.
Du 13 au 15 mai 1940, eut lieu l’une des plus importantes batailles de chars de la seconde guerre mondiale, la seule bataille de chars gagnée par les alliés lors de l’invasion allemande: la première Armée française réussit à bloquer l’avance allemande sur “la ligne de la Dyle”. Ce succès tactique incontestable ne changea pas le destin mais ce coup d’arrêt a peut-être rendu possible le rembarquement des troupes britanniques à Dunkerque. C’est ce qu’on a appelé la bataille de Gembloux.

Nous visiterons le Musée Français de Cortil-Noirmont, où des documents, des photos d’époque, des armements, des munitions et des cartes explicatives illustrent le conflit. Mais surtout, nous y entendrons les explications aussi passionnées que compétentes du conservateur de ce musée, Monsieur le Colonel Albert Noël. Il nous relatera de façon très vivante les épisodes dramatiques de ces journées décisives, quelque peu échouées dans les oubliettes de l’Histoire !
Et si vous désirez profiter de votre déplacement , restez avec nous pour la visite de l’après-midi : possibilité de prendre un repas léger au centre de Gembloux, où nous poursuivrons avec une…

Promenade pédestre dans la ville de Gembloux. – 2ème partie de la visite l’après-midi
La cité se développa au Moyen-Age autour d’une abbaye, sous la conduite d’un abbé-comte dépendant du Duché de Brabant. Plus d’une bataille se déroula dans les environs immédiats de la ville, qui paya aussi un lourd tribut lors de la première guerre mondiale !
Nous découvrirons ensemble les vestiges de l’abbaye, l’église décanale, d’anciennes ruelles longeant l’Orneau, le château , le beffroi ….

En pratique: il vous est possible de nous rejoindre le matin et/ou l’après-midi .

Le matin:
Rendez-vous à 10h15 au Musée Français, rue du Tensoul, 5 à 1450 Cortil-Noirmont
En voiture: parking aisé sur place
En train : Bruxelles-Central 9h 07 – Gembloux 9h55. Attention, les communications locales à Gembloux sont sporadiques et malaisées.

L’après-midi:
Rendez-vous à 14h30 devant l’entrée de l’Abbaye de Gembloux, Place Saint-Jean
Prix :
Pour le matin : 5 € pour les membres & 7 € pour les non-membres (incl. visite Musée)
Pour l’après-midi : 5 € pour les membres & 7 € pour les non-membres
Journée entière : 10 € pour les membres & 14 € pour les non-membres