Janvier à mars 2015

Dimanche 15 février 2015 : « Nivelles, le charme d’une ville de province au passé prestigieux »

Bourgade se développant dès le 7e siècle autour d’une abbaye, Nivelles devient une des villes les plus importantes de notre région autour de l’an mil. Au siècle dernier, Nivelles est une ville provinciale dynamique, qui voit se créer autour de son centre urbain des zonings industriels importants.
Lors d’une promenade pédestre, nous allons découvrir par un dédale de ruelles les nombreux témoins de cette longue histoire de la ville des « Aclots » ; en point d’orgue, nous visiterons la Collégiale Sainte-Gertrude, sans aucun doute l’une de plus belles grandes églises romanes de l’Occident.

Rendez-vous sur la Grand-Place, du côté Sud de la Collégiale, le dimanche 15 février 2015, à 14h30.

Durée : environ deux heures

Prix : 6€ pour les membres, 8€ pour les non-membres

Dimanche 15 mars 2015 : « Bruxelles à l’époque autrichienne »

Durant une grande partie du 18ème siècle, nos régions furent sous domination autrichienne. Si cette époque fut marquée par quelques événements tragiques, comme l’exécution de François Anneessens en 1719, l’incendie du palais du Coudenberg en 1731 ou encore l’occupation française de 1746 à 1748, ce furent surtout les longues périodes de paix, l’essor économique et le rayonnement culturel qui caractérisèrent cette période.
Le temps d’une balade, Via Belgica ressuscitera pour vous le Bruxelles de Marie-Thérèse et de Charles de Lorraine, ses grands chantiers urbanistiques, ses prospères manufactures et ses brillants lieux de culture… Tout au long du parcours, plusieurs témoins surgis du passé vous conteront aussi leur ville, ses habitants, la vie quotidienne au 18ème siècle, sans oublier les potins d’époque…

Rendez-vous à 14h à la place Royale, au pied des escaliers de l’église Saint-Jacques-sur-Coudenberg.

Durée : environ 2 heures.

Prix : 6€ pour les membres, 8€ pour les non-membres.

Dimanche 29 mars 2015 : « De la Muette à la Brabançonne »

Savez-vous pourquoi le 27 septembre est la fête de la Communauté Wallonie-Bruxelles ? Et qui a écrit composé notre hymne national ?

Pour répondre à ces questions, nous vous proposons, au travers de deux œuvres musicales (la Muette de Portici et la Brabançonne, devenue notre hymne national) de retracer l’histoire de la Révolution belge de 1830 et de ses différents épisodes, notamment les Journées de Septembre. Nous arpenterons les lieux mêmes où s’illustrèrent les patriotes insurgés et admirerons les (rares) vestiges de l’époque, tout en rappelant l’origine de quelques symboles nationaux (comme le drapeau belge).

Rendez-vous sur la place Surlet de Chokier (devant la statue de la Brabançonne) à 14H00. Le point de rendez-vous est situé entre les stations de métro Arts-Loi et Madou.
(Fin du parcours prévue à la Place des Martyrs).

Durée prévue : 2H00

Prix : 6 € pour les membres et 8 € pour les non-membres.

Dimanche 19 avril 2015 : « Un jardin qui a cessé d’être « botanique », dissimulé dans une forêt de tours en pleine ville »

Le centre culturel de la Communauté Française « Le Botanique » est situé en bordure de la seconde muraille d’enceinte de Bruxelles, sur un terrain qui fut transformé en jardin botanique par la Société Royale d’Horticulture peu avant l’Indépendance de la Belgique. L’Etat Belge le rachète en 1870 dans le but d’en faire un jardin ouvert au public, en mettant l’accent sur ses missions didactiques et scientifiques. Les meilleurs artistes de l’époque réalisent 52 sculptures de bronze pour l’agrémenter. Mais peu à peu sa superficie est grignotée par la ville à tel point que le « Jardin Botanique National » sera finalement contraint de déménager à Meise, laissant le site bruxellois perdre de son éclat. A la veille de l’Expo 58, cet îlot de verdure urbain connait un nouvel essor et il retrouve de nouvelles couleurs depuis qu’il est géré par la région de Bruxelles Capitale. La promenade à travers les allées de ce jardin qui n’est plus un véritable jardin botanique vous permettra tout de même d’admirer l’énorme variété des plantes qui l’agrémentent, et de parcourir l’ensemble remarquable que forment son orangerie et sa rotonde. Mais la forêt des tours futuristes qui semble le menacer de toute leur hauteur donne à cet écrin de verdure une note originale.

Rendez-vous le dimanche 19 avril 2015 à 14h au Métro « Botanique », sortie Boulevard Botanique, devant la Tour des Finances

Durée : environ 2 heures (fin de la visite Place Rogier.)

Prix : 6 € pour les membres et 8 € pour les non-membres.