Programme

L’inscription préalable à nos activités est obligatoire.Via Belgica a.s.b.l. se réserve le droit d’annuler les activités pour lesquelles il y aurait trop peu d’inscrits.

Si vous souhaitez nous apporter votre soutien, vous pouvez verser votre cotisation (d’un montant de 6 €) sur le compte de notre a.s.b.l. (BE17 068-8906049-21 (code BIC : GKCCBEBB)) ou en liquide à un de nos guides lors de l’une de nos activités.

Pour des questions de facilité comptable, nous vous demandons aimablement de ne verser votre cotisation qu’à partir du 01/01/2019 en mentionnant comme communication votre nom et la mention « cotisation 2019 ».

Cette cotisation, valable du 1er janvier au 31 décembre de l’année civile en cours, vous permet de bénéficier du tarif « membre » pour chacune de nos activités, quel que soit le nombre de visites auxquelles vous assistez. En général, le tarif « membre » s’élève à 6 € contre 9 € pour le tarif « non membre », soit une économie non négligeable.

Vous cherchez une idée originale pour un anniversaire, une fête de famille ou entre amis ? Pourquoi pas une balade guidée ? Sur demande et dans la limite de nos disponibilités, Nous pouvons vous proposer des circuits thématiques ou en élaborer un sur la base de vos demandes. N’hésitez pas à nous contacter !

Pensez-y dès à présent !

Juillet à septembre 2020

Dimanche 26 juillet : « Promenons-nous dans les bois… Espaces verts et vestiges néolithiques à Boitsfort »

Plusieurs sites néolithiques, de la culture Michelsberg, ont été découverts à Boitsfort. De la forêt de Soignes aux étangs de Boitsfort, en passant par le magnifique parc Tournay-Solvay, nous aurons l’occasion d’en découvrir plusieurs, comme des tumuli et les vestiges d’un camp fortifié. Au cours de cette balade commentée, nous parlerons également des espaces verts traversés, de leurs curiosités et de leurs aménagements au fil du temps.

Il s’agit d’une balade en forêt et dans des parcs : prévoyez des chaussures adaptées, en fonction de la météo du jour !

Rendez-vous à 14h, à l’arrêt « Coccinelles » du tram 8 (à un arrêt de tram de l’hippodrome de Boitsfort ; au croisement de l’avenue des Coccinelles et de la chaussée de la Hulpe) . Durée : environ 2 heures.

Tarif : 6 Euros (membres) – 9 Euros (non-membres)

Vendredi 21 août : « Koekelberg, petite commune au passé industriel et royal, à l’ombre de la Basilique »

Il est loin le temps où les moutons pâturaient paisiblement sur le plateau de Koekelberg au Nord-Ouest de Bruxelles. Proche de l’industrieuse Molenbeek, la petite commune rurale de Koekelberg n’a pas résisté longtemps à l’appel de la révolution industrielle. Son intégration urbaine dans le plan global de développement de Bruxelles date également de la seconde partie du XIXe siècle. Des ambitieux projets de Léopold II pour marquer de son empreinte la partie haute de la commune destinée initialement à accueillir le roi et la haute société, il subsiste principalement des noms d’avenues et de belles demeures bourgeoises. Ils ont tout de même abouti à la lente construction de l’imposant édifice religieux qui domine toujours la colline. Après avoir évoqué sur place l’’histoire de la construction de ce monument national et ses atermoiements, nous découvrirons plusieurs quartiers populaires avec leurs diverses facettes. L’ancienne biscuiterie-chocolaterie Victoria figure parmi les passages obligés de la promenade. Notre visite s’achèvera à la place Eugène Simonis, devant le Parc Elisabeth, vaste écrin de verdure qu’on dirait taillé sur mesure pour la Basilique de Koekelberg.

Rendez-vous à 14 heures – descendre à l’arrêt du tram 19 « Bossaert-Basilique » : rendez-vous sous le portail oriental (couvert) de la Basilique, face au Parc Elisabeth – Fin : Place Simonis (métros, trams, bus) – en voiture, parkings le long du parc Elisabeth

Durée : entre 2 h et 2h30.

Tarif : 6 Euros (membres) – 9 Euros (non-membres)

Dimanche 30 août : « Bruges »

Après de longs mois de confinement pourquoi ne pas proposer un des grands classiques dans l’univers touristique de notre pays. Nous vous invitons donc à une promenade pédestre dans le centre de cette ville exceptionnelle, mais nous choisirons un itinéraire qui s’écarte en partie des sentiers battus.
Pour ceux qui le souhaitent, il sera possible de visiter le musée Groeninge l’après-midi. Les lieux ont été entièrement réaménagés, et il s’y tient une exposition temporaire consacrée à Jan Van Eyck, qui a vécu longtemps à Bruges. De toute façon, les visites à l’exposition se feront sans guide. Peut-être ces conditions d’accès changeront encore avant fin août, nous vous tiendrons au courant.

Rendez-vous à 10 h 30 le 20-08 sur l’esplanade devant la gare de Bruges. Durée deux heures à deux heures trente.

Tarif : 6 Euros (membres) – 9 Euros (non-membres)

Entrée au musée Groeninge ; 12 euros, et 10 euros pour les 65 +. Le musée est également accessible gratuitement si vous êtes titulaire d’un Museumpass. Vu les circonstances actuelles, votre guide pourra réserver à l’avance 10 entrées au maximum (si les règle ne changent pas entre-temps). S’il y a plus de participants désirant faire la visite ils devront réserver individuellement au Groeninge Museum. Le paiement du ticket se fera sur place et impérativement par carte bancaire. Dès lors, les inscriptions à cette visite seront clôturées le 23 août 2020.

Parking bon marché à côté de la gare. Départ en train depuis Bruxelles midi à 9 h 03 ou 9 h 26. Pour de plus amples renseignements, contactez Paul Verschueren au 0475 62 82 55.

Samedi 5 septembre : « Dixmude, tel Phénix qui renait de ses ruines après la Première Guerre »

Les estivaliers qui séjournent au littoral ne se donnent généralement pas la peine de parcourir les 20 km qui séparent la Côte de Dixmude. La commune la plus étendue de Flandre Occidentale ne manque pourtant pas d’attraits. De notre côté, nous ne visiterons pas la Tour de l’Yser, pas plus que le non moins célèbre « Boyau de la Mort », deux attractions majeures des environs. Nous nous concentrerons sur le centre-ville, au départ de la Gare SNCB. Au Moyen Age, Dixmude a connu la prospérité grâce au commerce du drap, mais l’histoire de la ville est profondément marquée par les ruines laissées par la première guerre mondiale. Son aspect actuel est le résultat des efforts de reconstruction accomplis dans les années 1920, lors desquels on a heureusement privilégié l’architecture « originale ». Le parcours nous mènera par le parc municipal et les vestiges des fortifications vers le Béguinage du XIIIe siècle. En longeant les quais de l’ancien port fluvial parsemés de maisons patriciennes, nous rejoindrons la superbe Grand’Place avec son Hôtel de Ville et son Beffroi, points culminants de la visite.

Rendez-vous 14 heures devant la gare du chemin de fer de Dixmude (Bortierlaan): parking aisé. durée: environ 2 heures.

Possibilité de venir en train: 11.56 (Gare Centrale) – 12.31:Gand:12.53 – Dixmude: 13.47 (vérifier les horaires SNCB). Retour: 17.13 à Dixmude et 19.00 à Bruxelles Central

Tarif : 6 Euros (membres) – 9 Euros (non-membres)

Dimanche 27 septembre : « Façades en beauté : carrelages et sgraffites à Berchem-Sainte-Agathe »

Au début du 20ème siècle, la décoration des façades bourgeoises au moyen de sgraffites ou de carrelages était très en vogue. Plusieurs manufactures de carrelages voient le jour en région bruxelloise, notamment à Berchem-Sainte-Agathe. Au cours de notre parcours, nous découvrirons plusieurs façades décorées de cette époque, qui évoquent les activités de leur propriétaire d’alors ou s’inspirent des beautés offertes par la nature ou imaginées par la mythologie.

Rendez-vous à 14h à la place Schweitzer. Durée prévue : environ 1h30.

Tarif : 6 Euros (membres) – 9 Euros (non-membres)