Octobre à décembre 2012

Dimanche 7 octobre: « Anvers sous la domination espagnole: une période de déclin ? »

A Anvers, le « siècle d’or » se termine par la prise de la ville par les armées espagnoles en 1585 ; la métropole perd son rôle de centre économique de l’occident, plus de la moitié des habitants quittent la cité pour des raisons religieuses, ou parce que la fermeture de l’Escaut étouffe le commerce ; pour plus de cent ans, Anvers va vivre sous la domination espagnole.
Une période de déclin, et pourtant nous voyons se développer l’art et l’architecture, c’est la période de Rubens, de Jordaens, de Teniers et de Plantin !

Au cours d’une promenade pédestre matinale dans la vieille ville, nous tenterons de montrer quelques-uns des vestiges monumentaux de cette époque. Pour ceux qui désirent aussi nous suivre l’après-midi, nous visiterons le Musée Plantin-Moretus, un lieu unique qui nous permet de comprendre comment fonctionnait une imprimerie et une maison d’édition à la fin du 16e siècle.

Rendez-vous devant la statue de Brabo, Grote Markt, à 10 h. 30.
Pour ceux qui ne viendraient que l’après-midi : devant le musée, Vrijdagmarkt à 14 h 30

Prix :

  • Matin seul – membres : 5 euros – non-membres : 7 euros
  • Après-midi musée et guidage : membres 11 euros – non-membres 13 euros
  • Journée complète : membres 16 euros – non-membres 20 euros

Merci de spécifier votre choix lors de votre réservation.

Dimanche 11 novembre: « Laeken, de l’archiduchesse Isabelle à Albert II »

Laeken est bien connue pour son domaine royal, ses serres, son pavillon chinois et sa tour japonaise. Mais saviez-vous que le cimetière de Laeken abritait la tombe d’un fils naturel de Léopold Ier et des ancêtres bruxellois de la reine Paola ? Que la drève et la chapelle Sainte-Anne avaient été créées à l’initiative de l’archiduchesse Isabelle au 17ème siècle ? Et connaissez-vous le mémorial Reine Astrid ? Via Belgica vous invite à venir découvrir le Laeken de nos souverains, sur les traces des archiduchesses Isabelle et Marie-Christine, de la reine Louise-Marie, de Léopold II, et de bien d’autres.

Rendez-vous à 14 h devant l’entrée principale du cimetière de Laeken, Parvis Notre-Dame à Laeken – métro : Bockstael

Durée : un peu plus de 2 heures
NB : nous ne visiterons pas l’intérieur du pavillon chinois et de la tour japonaise
Fin du parcours prévue à l’avenue Van Praet

Prix : 5 euros (membres) ; 7 euros (non-membres)

Dimanche 18 novembre : visite du musée de site « Bruxella 1238 ».

Visite organisée sous la direction de George LAURENT, administrateur de la Société Royale d’Archéologie de Bruxelles et membre de « Via Belgica ».

« Les frères mineurs récollets à Bruxelles du XIIIème au XVIIIème siècles »

Le long de la Bourse de commerce, plus précisément rue de la Bourse, se trouve le premier musée de site construit en sous-sol à Bruxelles. C’est là, au cœur de la ville, non loin de l’île Saint-Géry, que s’édifia vers 1238 un couvent de franciscains (dits aussi « frères mineurs » ou « récollets »). Cette institution vécut plus d’un demi-millénaire, à travers les turbulences de l’Histoire. Nous suivrons son parcours historique, de l’édification de l’église gothique initiale au XIIIème siècle à sa disparition en 1799, pour céder la place à un marché dit « au Beurre », et même au-delà, jusqu’en 1871, lorsque débuta la construction de la Bourse. Au cours de son existence, le couvent des « frères mineurs » est passé par plusieurs destructions et reconstructions qui sont aujourd’hui visibles sur les vestiges exhumés lors des fouilles archéologiques, dans lesquels des témoignages des époques gothique et baroque ont été retrouvés.

Les fouilles que nous visiterons ont été opérées en sauvetage durant l’été 1988 par la Société Royale d’Archéologie de Bruxelles, en collaboration avec le Service des Fouilles de l’Université Libre de Bruxelles: elles ont permis de dégager le chœur de l’église (principalement son abside et ses tombes), quelques bâtiments conventuels et des murs d’époques diverses.

Au cours de la visite, nous évoquerons également deux personnages dont le rôle fut important dans l’histoire du couvent : Jean Ier, duc de Brabant et de Basse-Lotharingie (1253 – 1294), figure haute en couleur et personnage d’importance prépondérante dans le Nord-Ouest de l’Europe, enterré au milieu du chœur de l’église, et le comte Lamoral d’Egmont, décapité sur ordre du duc d’Albe sur la Grand-Place de Bruxelles le 6 juin 1568 et veillé le soir même dans l’église des « récollets » par le Grand Serment des Arbalétriers de Bruxelles, dont il avait été le Roy.

Rendez-vous sur les marches de la Maison du Roi, Grand Place, à 14h00 précises.

Visite limitée à 15 personnes maximum (15 premiers inscrits).
Site inaccessible aux personnes à mobilité réduite.
Se munir de chaussures confortables (par exemple, baskets, hauts talons s’abstenir).
Durée : 2 heures

Prix : membres 10,00 € – non-membres 15€ (entrée au musée incluse)