Octobre à décembre 2011

Dimanche 02 octobre : « Bruxelles insolite »

Connaissez-vous la rue des Six Jeunes Hommes ?  Et celle des Quatre Fils Aymon ?  Pourquoi la rue de Rollebeek porte-t-elle ce nom ?  Quelle est la particularité de la rue de Villers ?  Etes-vous déjà entré dans l’impasse Saint Jacques ?  Non ?  Alors, à proximité des grands sites touristiques très courus de notre capitale, nous vous convions à découvrir ou redécouvrir certains lieux sans doute moins connus, que l’Histoire – avec ou sans H majuscule – a marqués de son sceau.

Rendez-vous à 14h dans le parc d’Egmont, devant la statue de Charles de Ligne – durée : environ 2 heures.

NB : accès au parc d’Egmont par la rue aux Laines, par le boulevard de Waterloo (au niveau du restaurant « Passage de Milan ») ou par la rue du Grand Cerf.

Prix : 7 € (non-membres) ; 5 € (membres)

Dimanche 09 octobre : « Gand, un autre regard »

En marge des attractions-phares datant du Moyen Age, comme le château des Comtes, les maisons des corporations au Graslei et l’extraordinaire Agneau Mystique à Saint-Bavon, Gand abrite de nombreux monuments et des demeures d’autres époques, qui valent plus que le détour : des hôtels rococo, des façades éclectiques ou Art Nouveau, des bâtiments modernistes… Nous essaierons de vous en faire découvrir une partie lors de cette promenade guidée.

Rendez-vous à 10h15 à la Sint-Pietersplein à Gand – durée : environ 2 heures 30.

Prix : 7 € (non-membres) ; 5 € (membres)

Dimanche 16 octobre : « Les anciens cinémas de Bruxelles »

Avant l’invasion télévisuelle, Bruxelles a compté d’innombrables cinémas. Certaines des salles de cinéma étaient conçues comme de véritables palais à la gloire du septième art et faisaient résolument partie de notre patrimoine architectural, tandis que d’autres plus modestes relevaient davantage du cinéma de quartier. Mais seules aujourd’hui quelques salles profondément transformées ou réaffectées à d’autres usages demeurent les témoins de ces lieux magiques. Durant la visite, nous parcourons le centre-ville à la recherche de ces lieux qui jadis virent défiler sur leurs écrans toutes les stars d’Hollywood.

Rendez-vous à 14h devant la Gare centrale (près de l’entrée de la gare située rue de la Putterie) – durée : environ 2 heures

Prix : 7 € (non-membres) ; 5 € (membres)

Dimanche 23 octobre : « Bruxelles, capitale européenne sous les maîtres des Postes aux XVIème et XVIIème siècles »

Peut-on vraiment considérer les ancêtres de l’actuelle maison des « Thurn und Taxis » comme les inventeurs de la poste moderne ? Comment expliquer que cette famille d’origine italienne se soit établie à Bruxelles au début du 16ème siècle, faisant ainsi de cette ville le centre incontesté de la poste européenne ? Où vivaient les Maîtres des Postes ? Quelles étaient les spécificités de la poste « tassienne » ? Quelles sont les causes de la fulgurante ascension de cette famille vers le monopole de la poste, les honneurs princiers et la richesse ? Pourquoi sont-ils partis vers l’Allemagne après deux siècles passés à Bruxelles ? Que sont-ils devenus ? Nous répondrons d’abord à ces questions avant d’admirer les traces les plus tangibles de leur passage à Bruxelles : la chapelle Sainte-Ursule et la chapelle Saint-Marcou dans l’église Notre-Dame du Sablon. Nous verrons que les Maîtres des Postes avaient les moyens d’engager les meilleurs artistes de nos régions et qu’ils furent les commanditaires d’autres œuvres exposées dans nos musées et à l’étranger. Par une petite promenade dans le quartier, nous tenterons de restituer l’ampleur de l’hôtel des Tours et Taxis et nous passerons devant certains bâtiments et endroits stratégiques dans l’histoire de la Poste.

Rendez-vous à 14h dans le jardin du Petit Sablon – durée : environ 2 heures

Prix : 7 € (non-membres) ; 5 € (membres)

Dimanche 20 novembre : « Anderlecht, à la découverte du charme d’autrefois »

Anderlecht, commune de l’ouest de la région bruxelloise, n’est pas, à première vue, une destination très touristique. Son nom évoque pour beaucoup une zone sans charme d’espaces industriels et ferroviaires ou un club sportif. Certains de ses quartiers, densément peuplés et paupérisés, font  périodiquement la une dans l’actualité.

Cette réalité occulte la richesse de son passé. En effet la commune est l’une des plus anciennes de Bruxelles. Son nom apparaît déjà en 1047.

Via Belgica vous invite à découvrir un autre visage d’Anderlecht : le centre historique  (ou rinck), la cathédrale Saint-Guidon, la rue Porselein, le béguinage et la maison d’Erasme.

Rendez-vous à 14h place de la Vaillance – durée : environ 2 heures

Prix : 7 € (non-membres) ; 5 € (membres)