Avril à juin 2017

Vendredi 28 avril 2017 : « Bruxelles royal et aristocratique, autour du Coudenberg et du Sablon »

Depuis le Moyen Age, la colline du Coudenberg est le lieu de résidence de la Cour. La présence du palais ducal, et plus tard du palais royal, attira au fil des siècles nombre de familles aristocratiques dans le quartier : les Lalaing, les Clèves-Ravenstein, les Nassau, les Tour et Taxis, les d’Egmont, les de Lannoy… Outre les lieux liés à nos souverains, nous découvrirons ce qu’il reste de leurs demeures fastueuses et évoquerons également les commerces de luxe liés à la présence de cette classe sociale privilégiée.

Rendez-vous à 18h devant le BIP, Place Royale.

Durée : environ 2 heures.

Tarif : 6 Euro (membres) – 9 Euro (non-membres)

Dimanche 14 mai 2017 : « Tour et Taxis : gloire passée et renouveau »

L’ancien site ferroviaire de Tour et Taxis est situé en bordure de canal et à proximité immédiate du centre historique de Bruxelles. L’objectif du Gouvernement bruxellois et de la Ville de Bruxelles est d’en faire un quartier durable exemplaire au bénéfice de tous. Qui dit quartier durable, doit offrir une mobilité alternative à la voiture individuelle, la réalisation de bâtiments à haute performance énergétique, la prise en compte de la gestion parcimonieuse de l’eau, la création d’espaces verts de grande qualité paysagère et environnementale ouverts à tous, des emplois, des équipements à vocation sociale (écoles, crèches…) + mixité = logements, culture, équipements, commerces, bureaux. Venez découvrir un passé glorieux et industriel et un futur durable.

Rendez-vous à 14 heures à la locomotive au-dessus du canal sur le pont, Place des Armateurs à 1000 Bruxelles.

Durée : environ 2 heures.

Tarif : 6 Euro (membres) – 9 Euro (non-membres)

Dimanche 21 mai 2017 : « Malines, culture et femmes d’exception »

Le glorieux passé de Malines trouve son apogée à la fin du XVe siècle, lorsqu’elle était encore la capitale politique et culturelle des Pays-Bas bourguignons. Des centaines de bâtiments historiques actuels rappellent le pouvoir et la richesse que possédait Malines à cette époque qui profite de la présence en ville de Marguerite d’York et de Marguerite d’Autriche. Ces deux grandes dames contribuent à donner un grand élan à la manufacture d’objets de luxe comme les cuirs dorés, les tapisseries, les dentelles, les albâtres… qui ont fait la réputation de Malines. De plus, elle est un archevêché depuis plus de 450 ans. Ceci explique la présence des nombreuses et superbes églises qui furent construites ici au fil des siècles. Malines a en outre été inscrite quatre fois au Patrimoine mondial de l’UNESCO : pour le beffroi de la cathédrale Saint-Rombaut, le beffroi de la Halle aux Draps, pour la tradition séculaire de ses géants, et pour son Grand Béguinage où c’étaient les béguines qui brassaient la bière. On se demanderait presque si les femmes n’y sont pas plus « malines » qu’ailleurs !!
Au-delà de cette boutade, nous vous proposons une promenade guidée au cœur d’une ville à taille humaine qui vous séduira par son dynamisme bon vivant, et où Bart Somers vient par ailleurs d’obtenir de la « City Mayors Foundation » le titre de « meilleur bourgmestre du monde », pour son investissement dans l’accueil des étrangers et l’intégration des migrants !

Rendez-vous à 14h00 précises devant l’Office du Tourisme près du Grote Markt de Malines (Hallestraat, 2-4).

Depuis la Gare Centrale, tout droit par Consciencestraat et Bruul (environ 20 minutes à pied ou bien service de navettes de bus sur le quai 11 devant la Gare, prendre bus 1).
Trains depuis toutes les gares de Bruxelles environ toutes les 20 minutes. Durée du trajet : entre 17 et 26 minutes à partir de la Gare Centrale.
Parking gratuit Douaneplein à 1 km (10 minutes à pied) du Grote Markt ou bien Zandpoortvest 1 et Zandpoortvest 2

Durée : : 2H30.

Tarif : 6 Euro (membres) – 9 Euro (non-membres)

Dimanche 4 juin 2017 : « Charleroi, en marche vers le futur ! »

En 2011, nous avions organisé une visite à Charleroi, sous le titre « Une éclaircie dans le pays noir. ». Nous avions esquissé l’histoire de la ville, qui fête d’ailleurs cette année ses 350 ans, évoqué son extraordinaire développement industriel et commercial au 19e siècle, et montré les nombreux témoignages, monuments et façades illustrant cette richesse.
Une promenade pédestre dans le centre nous avait révélé aussi les lacunes, les effets sensibles de la désindustrialisation, les maisons non encore restaurées, les projets à mettre en oeuvre.

Aujourd’hui, une profonde mutation urbanistique est en cours. Le projet Rive gauche, finalisé, relie la place verte à la Sambre ; les quais, renommés « Paul Verlaine » et « Arthur Rimbaud » sont rénovés et la rivière est rendue aux habitants ; un projet « Charleroi D.C. » (pour « District Créatif ») se propose de rénover aussi la Ville Haute.

Nous aimerions, avec vous, faire l’état des lieux, lors d’une promenade pédestre entre la Ville Basse et la Ville Haute, afin que nous puissions nous forger une opinion sur la qualité de ce renouveau et sur les chances du futur de cette agglomération-phare de Wallonie !

Réunion à 14H00, place Emile Buisset, face à la Gare du Sud, de l’autre côté du pont qui enjambe la Sambre. Attention, entre la Ville Basse et la Ville Haute, un trajet relativement « pentu » vous attend .

Tarif : 6 Euro (membres) – 9 Euro (non-membres)