Avril à juin 2012

Dimanche 22 avril: « La Basilique de Koekelberg, un mastodonte surprenant à (re) découvrir »

La Basilique Nationale du Sacré-Cœur de Koekelberg pourrait sembler désespérément froide et quelque peu prétentieuse dans sa démesure. Elle ne figure donc pas forcément dans la liste des monuments préférés des Bruxellois eux-mêmes, mais n’en reste pas moins un véritable manifeste de l’Art Déco, tant pour ses lignes sobres et claires que pour les matériaux utilisés lors de sa construction.
Nous évoquerons tout d’abord les projets ébauchés par nos premiers souverains pour faire du plateau de Koekelberg un « Mont Royal » dans le prolongement du Boulevard Léopold II nouvellement aménagé. Quant au chantier de l’édifice religieux actuel, il connut à son tour plusieurs interruptions, autant d’adaptations et par conséquent une longueur quelque peu inhabituelle.

Nous ferons évidemment le tour de la basilique et découvrirons des lieux parfois inattendus et pas toujours très « catholiques », avant de prendre un peu de hauteur et aller admirer un des plus beaux panoramas de notre capitale.

Rendez- à 14 heures à l’entrée de la Basilique (porte 6, durée: 2 heures).

Prix : 8 € pour les membres ou 10 € pour les non-membres, entrée panorama compris, escalier jusqu’au premier étage, puis ascenseur

Dimanche 6 mai : « Anderlecht, à la découverte du charme d’autrefois »

Anderlecht, commune de l’ouest de la région bruxelloise, n’est pas, à première vue, une destination très touristique. Son nom évoque pour beaucoup une zone sans charme d’espaces industriels et ferroviaires ou un club sportif. Certains de ses quartiers, densément peuplés et paupérisés, font périodiquement la une dans l’actualité.
Cette réalité occulte la richesse de son passé. En effet la commune est l’une des plus anciennes de Bruxelles. Son nom apparaît déjà en 1047.
Je vous invite à découvrir un autre visage d’Anderlecht : le centre historique (ou Rinck), la cathédrale Saint-Guidon, la rue Porselein, le béguinage et la maison d’Erasme…

Rendez-vous à 14h, place de la Vaillance, devant le monument aux morts.

Prix : 8.50 € ou 6.50 € pour les membres (entrées au béguinage et à la Maison d’Erasme incluses).

Durée 2 heures.

Dimanche 13 mai : « A la découverte de la Petite Suisse ixelloise »

Le quartier de la Petite Suisse, situé entre le boulevard Général Jacques et le cimetière d’Ixelles, est surtout connu pour ses restaurants asiatiques. Mais pourquoi ce quartier porte-t-il le nom de « Petite Suisse » ? A quelle époque remonte son urbanisation ? Où vécut le général Jacques ? Et qui sait encore qu’une des entrées de l’Exposition universelle de 1910 se trouvait place de la Petite Suisse ?

Du rond-point de l’Etoile aux environs de la gare d’Etterbeek, Via Belgica vous invite à venir découvrir l’histoire de ce quartier, ses habitants les plus célèbres et ses commerces les plus typiques. Au fil du parcours, nous découvrirons également plusieurs bâtiments remarquables, comme le Palais de la Folle Chanson ou la Résidence de la Cambre, considérée comme le premier immeuble résidentiel de type new-yorkais à Bruxelles.

Rendez-vous à 14h au rond-point de l’Etoile, devant les grilles de l’ambassade du Vietnam, boulevard Général Jacques n°1 (au coin du boulevard Général Jacques et de l’avenue Maurice). Transports en commun : trams 7 et 94, arrêt « Cambre-Etoile ».

Prix : 5 € pour les membres, 7 € pour les non-membres.

Durée : environ 2 heures.

Dimanche 10 juin : « Sagalassos, City of Dreams »

Depuis une vingtaine d’années une équipe d’archéologues de la K.U.L., sous la conduite du professeur Marc Waelkens, effectue des fouilles remarquables en Asie Mineure, dans le sud de la Turquie actuelle, sur le site de l’antique Cité de Sagalassos. Grâce au professionnalisme des chercheurs, et à leur excellente collaboration avec les autorités archéologiques turques, il a été possible de réunir 238 objets exceptionnels et de les faire sortir temporairement du pays.

C’est au Musée Gallo-Romain de Tongres que nous vous invitons à venir admirer cette collection, dans une mise en scène muséographique aussi pédagogique que spectaculaire. Vous pourrez y suivre les origines, l’évolution et le déclin de cette cité qui avait failli être oubliée dans les tiroirs de l’histoire après des tremblements de terre survenus au 6e siècle.
La visite de cette exposition sera précédée par une promenade pédestre dans la ville de Tongres, fondée par les Romains, et la plus ancienne ville de Flandre ; fin du parcours dans le Musée vers 13 heures.

Rendez-vous devant la statue d’Ambiorix, Grote Markt, juste en face de la grosse tour de la Basilique Notre-Dame, à dix heures.

Promenade à Tongres et visite guidée du Musée : membres 5 euros, non-membres 7 euros + entrée du Musée : 10 euros – ou 8 euros pour les 55 +

Dimanche 24 juin : « De l’auberge au palace : les hôtels bruxellois d’hier à aujourd’hui »

Depuis des siècles, Bruxelles attire de nombreux voyageurs, qu’ils soient hommes d’affaires ou touristes. Si des auberges à la réputation parfois douteuse les accueillent dès le Moyen Age, les premiers hôtels modernes, destinés à une clientèle riche et aisée, n’apparaissent eux qu’au 18ème siècle, tel l’hôtel Bellevue, situé Place Royale. De l’auberge médiévale à l’hôtel de luxe contemporain, nous vous proposons une balade à la découverte de ces lieux d’hébergement et de leurs clients.

Rendez-vous à 14h devant le musée Belvue, place des Palais n°7 (à côté du Palais Royal).

Prix : 5 € pour les membres, 7 € pour les non-membres.

Durée : un peu plus de 2 heures.